HISTOIRE

Dans les années 1860, des colons anglais découvrent le jeu indien de Poona. Joué sur un vaste terrain en forme de sablier, scindé par un filet, où s’affrontent des équipes de 2, 3 ou 4 joueurs, le Poona se pratique avec une balle recouverte de duvet aggloméré.

Il existe quant aux origines exactes du badminton moderne et de son volant, plusieurs sources qui restent invérifiables.

Parmi les légendes tenaces et populaires attribuées à sa naissance, l’histoire raconte qu’un jour de 1873, des officiers britanniques de retour des Indes, étaient réunis à Badminton House (Gloucestershire), domaine du Duc de Beaufort. Après de joyeuses libations, ils viennent à évoquer le jeu indien du Poona, auquel ils décident de jouer. N’ayant pas de balle sous la main, ils utilisent un bouchon de champagne dans lequel ils plantent quelques plumes. Amusés par leur trouvaille, ils décident de faire connaître ce jeu sous le nom du château où il est né : Badminton. Quatre ans après ce jour mémorable, les règles du badminton sont édictées.

Il est dit aussi que c’est le Duc de Beaufort qui annula, à cause de la pluie, le tournoi de volant prévu dehors, et le fît jouer dans le hall de son château.

De ces deux légendes, on retient une pratique inspirée du jeu indien, un volant doté de plumes d’oiseaux naturelles, une  » appellation d’origine  » distincte et, tout particulièrement, un sport qui se pratique exclusivement à l’intérieur !!!

Le jeu de badminton aurait été codifié par le Colonel H.O. SELBY à Karachi (actuel Pakistan). D’autres sources, plus sérieuses, parlent de règles établies en 1876 par Henri Jones, publiées sous le pseudonyme Cavendish dans  » les jeux de lawn-tennis et de badminton « .